Cosmétiques bio de fabrication Suisse

Nos valeurs dans notre artisanat

 

Des cosmétiques aux ingrédients sélectionnés avec soin

 

Au commencement:

Depuis la création du Skàli du Khatone, nous avons sans cesse cherché à améliorer nos produits. Nous avons dû faire des choix, trouver des astuces et composer avec les contraintes physiques des matières premières.

Grâce à vous et à vos remarques, nous avons déjà grandement amélioré nos produits naturels. Nous avons une certaine expertise, mais pas la science infuse. Ce sont vos idées et vos remarques qui nous font avancer. En d’autres termes, nous avons besoin de vous ! Écrivez-nous et faites-nous parts de vos idées et remarques à l’adresse suivante : contact@skali.ch

Le Skàli de Khatone à un seul et unique but :

Proposer des produits cosmétiques sains dans leurs compositions, bons pour le corps et l’environnement. Nous ne cherchons pas le profit avant tout et n’avons pas comme ambitions de devenir un laboratoire de cosmétiques industriels.

Chaque jour, nous utilisons pour toute la famille les produits naturels que nous vendons.

 

Utiliser un pain de savon

 

 

La provenance de nos ingrédients est au cœur de la composition de nos cosmétiques 

 

Provenance

Nous avons choisi nos matières premières pour leurs qualités et leurs bienfaits sur la peau. Malheureusement, en Suisse, nous n’avons pas de production de beurre de cacao, de champs d’olivier ou encore de karité.

Nous sommes donc parfois obligés de choisir des matières premières venant de loin. Nous faisons ce choix lorsque :

  • Le prix est extrêmement élevé en Suisse
  • L’article n'est pas produit en Suisse
  • La production du fournisseur est insuffisante pour nous assurer une livraison régulière.

Les colorants

Nos colorants sont tous d’origine naturelle.

 Les micas, que nous utilisons principalement, sont des minéraux fréquents et abondants dans les roches métamorphiques, ainsi que dans les roches magmatiques. Ils se caractérisent par leur aspect feuilleté, leur clivage très fin et une certaine élasticité.

 Depuis plusieurs années, les micas font régulièrement la une des actualités, car une partie de leur production est souvent liée au travail des enfants en Inde. Le mica se vend un peu partout dans le monde à des grandes compagnies. [...] Le minerai passe par de nombreux intermédiaires avant d'arriver en Chine, où les industriels n'arrivent plus à retracer son origine. (Source: France TV Info).Tous les micas que nous utilisons sont d'origine UE, traçables et aucuns ne provient de Chine ou d'Inde, de plus, notre fournisseur garanti que nos micas ne proviennent pas de l'exploitation d’enfants.

Nous utilisons également de la Chlorophylle naturelle. Elle est obtenue à partir de la chlorophylle extraite de graminées Festuca arundinacea et mise sur support glycérine végétale / eau. Elle est donc 100% naturelle. Cette plante est à l’état sauvage donc non bio.

 

Chlorophylle naturelle dans nos savons

 

Les senteurs

Au Skàli de Khatone, nous utilisons deux types de matières premières afin d’obtenir les senteurs.

La première méthode, la plus naturelle, est l’utilisation d’huile essentielle bio. Comme expliqué plus haut, leur provenance va dépendre de la disponibilité de la plante dans nos contrées. L’huile essentielle est un concentré liquide de la partie aromatique et volatile d’une plante. Les utilisations des substances odorantes des plantes sont connues depuis l’Antiquité. Contrairement aux croyances populaires, les huiles essentielles sont très riches en substances actives malgré qu’elles soient issues d’une plante, et donc très efficaces. Elles ont souvent des effets antiseptiques, anti-infectieux, voire antibiotiques et agissent également sur l’activité neurologique en étant analgésiques, calmantes ou encore sédatives.

Supportant mal la chaleur, au vu de leur caractéristique volatile, elles sont bien indiquées pour la saponification à froid. Cependant, saponification à froid signifie simplement que nous ne chauffons pas nos matières premières avec une flamme, mais la réaction entre la soude et les huiles provoque une montée en température qui génère une légère évaporation de nos huiles essentielles. Cela demande un dosage plus important qui entraîne des coûts supplémentaires et demande une adaptation lors de la fabrication. Notre savon Sòl, par exemple, avec ses huiles essentielles d’agrumes, est très difficile à réaliser, car la saponification « détruit » une grande partie des odeurs fruitées et leurs stabilisations demandent un certain savoir-faire.

La deuxième méthode est l’utilisation de fragrances cosmétiques. Elles reposent sur un support huileux végétal, comme l’huile de pépins de raisins, par exemple.

Elles sont d’origine synthétique et ont subi des tests très stricts pour être utilisées en cosmétiques (aucuns testes sur les animaux). Il est vrai que ce n’est pas l’idéal, mais nous avons fait le choix d’en utiliser pour rendre nos produits agréables à l’utilisation. Cela ne lave pas mieux certes, mais il est très agréable d’utiliser un savon avec des bonnes odeurs sous la douche.

Concernant le dosage, nous les utilisons à hauteur de 1% au maximum ! Ce qui représente 0.9 gr en moyenne par savon, soit l’équivalent de 20 gouttes.

 

Le dioxyde de Titane - produit controversé

Le dioxyde de Titane est un pigment d’origine minéral qui est utilisé dans l’agroalimentaire, mais aussi en cosmétique. Il est donc autorisé par les différents cahiers des charges en cosmétique naturel et bio.

Au Skàli de Khatone, nous l’utilisons afin de permettre aux couleurs de ressortir correctement. En effet, nos huiles végétales sont bien souvent non raffinées et sont donc de couleur brute, bien souvent brune ou verte très foncé. Le dioxyde de titane nous permet donc de faire ressortir nos couleurs et n’a qu’un but esthétique.

Mais alors, pourquoi le dioxyde de titane est controversé ?

Une étude du CIRC a montré que le dioxyde de titane aurait un effet cancérigène sur les poumons lorsque des poussières fines en suspension sont inhalées. Aucun risque donc lorsqu’il est utilisé dans un produit cosmétique.

L’autre problème réside dans l’utilisation de dioxyde de titane composé de nanoparticules, des éléments si petits qu’ils passent la barrière des peaux abîmées et rentrent dans la circulation sanguine, qui à long terme, poseraient problème. Au Skàli de Khatone, nous n’utilisons que du dioxyde de titane garanti sans nanoparticules. Notre fournisseur nous procure à chaque lot une feuille d’analyse certifiée.

 En résumé : 

  • Les études montrent que le dioxyde de Titane en alimentaire peut-être néfaste.
  • Les études montrent qu'il est cancérigène lors de l’inhalation de particules fines. 
  • Seules les nanoparticules dans les cosmétiques peuvent passer la barrière de la peau.
  • Nous utilisons un dioxyde de Titane certifié sans nanoparticules. 

 Liens utiles:

Controverse du Dioxyde de Titane

ANSES sur le dioxyde de Titane

 

Le beurre de Cacao bio vs brut

Voici encore un choix que nous avons dû faire. Le beurre de cacao bio est souvent raffiné et il se présente sous forme de pastille blanche avec très peu d’odeur.

Un jour, nous avons voulu tester un beurre de cacao brut provenant du Ghana. La différence fut tellement frappante que nous avons abandonné l’idée même de prendre du bio pour ce produit. L’odeur est puissante, l’aspect de bien meilleure qualité et son l’utilisation est sans égal. Notre beurre de cacao est donc naturellement riche en antioxydants et ses propriétés hydratantes et émollientes en font un régénérant naturel pour la peau. Il fait également l'objet d'un commerce équitable avec les producteurs locaux.

 

du beurre de cacao dans certains de nos savons

 

Les étiquettes et emballages

Depuis septembre 2019, les étiquettes de nos savons sont en papier ensemencé, 100 % biodégradable et 100% naturel. Le papier renferme des graines qui sont clairement visibles et donnent au papier un aspect naturel. Chaque feuille est unique et renferme des centaines de graines.

Comment ça marche ?

Déposez le papier dans un pot ou dans votre jardin sur de la terre. Recouvrez-le avec une fine couche de terre et arrosez un peu chaque jour. Observez les premières graines germer au bout d’une semaine !

À l’heure actuelle, seuls nos savons possèdent des étiquettes ensemencées, mais nous travaillons également à trouver des solutions pour rendre nos emballages plus « propres » et plus responsables. Nous évitons un maximum le plastique pour préférer le verre et l’alu.

Pour des raisons d’hygiène, nous ne pouvons pas récupérer les emballages de cosmétique vide. Nous réfléchissons à une solution de consigne pour l’avenir.

Toute proposition est la bienvenue !

L’utilisation

Passez d’un produit cosmétique industriel à un shampoing solide ou un savon naturel demande un peu d’adaptation, mais vos efforts seront récompensés par une meilleure qualité de cheveux et de peau.

Nous faisons un maximum pour que nos produits moussent correctement, soient agréables à l’odeur et laissent votre peau toute douce, et si vous avez lu tous les paragraphes jusqu’ici, vous comprendrez pourquoi nous voulons les meilleures matières premières.

Le prix

Le Skàli de Khatone est un atelier familial. Notre production se fait à la main, en petite quantité et c’est grâce à cela qui nous pouvons assurer une excellente qualité.

Mais cette production « familiale » ne nous permet pas de stocker des tonnes de matières premières ou encore de diminuer les coûts grâce à l’automatisation de la fabrication. Nous nous refusons également à utiliser des produits de qualité inférieure pour augmenter nos marges.

Nous essayons donc de gérer au mieux nos prix de vente pour pouvoir continuer l’aventure tout en vous garantissant des prix corrects. Nos produits sont économiques et votre santé mérite d’y faire attention.

 

Florilège de savons naturels